Je conseille les personnes en quête de simplicité et de bienveillance qui sont prêts à débuter leur transition écologique pour avoir un impact positif sur leur quotidien et sur l’environnement.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Katell, je suis nantaise d’origine, et j’ai déjà vécu à Lorient, Poitiers, Vigo (Espagne), Aix-en-Provence, Marseille, un petit village à la frontière Luxembourgeoise et Paris ! Bref, tu l’auras compris, j’adore découvrir de nouvelles villes en y vivant vraiment (car non, une visite ne me suffit pas haha). J’ai toujours adoré voyager en France et en Europe, et c’est mon voyage en Asie du Sud-Est il y a deux ans qui m’a fait un électrochoc. J’ai compris qu’on pouvait tout à fait vivre en harmonie avec la nature et en consommant de manière responsable, ce qui était très loin de mes préoccupations à l’époque.


À vrai dire, je partais de loin. J’ai vécu toute ma vie en ville et je ne connaissais pas du tout “la campagne”. J’étais une sérial shoppeuse (mes anciens colocs pourraient te le confirmer, même en tant qu’étudiante j’avais un énoooorme dressing). Après mes études, je voulais absolument partir découvrir de nouvelles cultures (avec une super amie, Manon si tu me lis <3 ). Nous avons passé des semaines magnifiques en Asie du Sud-Est, où nous avons eu un véritable choc culturel. Que ce soit leur vision de la vie, leurs réflexions, les paysages soit parfaitement préservés, soit complètement détruits par la pollution … Bref, nous avons découvert un monde que nous ne connaissions pas et qui s’ouvrait maintenant à nous !

 

En rentrant en France, j’étais complètement déboussolée, notamment la première fois où je suis retournée au supermarché. Je cherchais un chargeur de portable, et il y avait tellement de choix, j’étais vraiment perdue. Je me suis vite réhabituée à cette logique commerciale mais j’essayais tout de même de consommer en phase avec mes nouvelles valeurs, mais que c’était compliqué !

J’ai d’abord voulu trouver des alternatives sur internet, en intégrant le groupe de la @famille zerodechet. Voir de nombreux posts de personnes qui débutaient comme moi m’encourageait, mais je n’avais pas de déclic. Il y avait souvent des remarques désobligeantes pour les débutants, qui enlevaient toute envie de passer à l’action ..

 

Quelques semaines plus tard, j’entraîne dans un événement de ticketforchange une ancienne collègue et maintenant amie. Ticket for Change est une association qui aide les jeunes à activer leur(s) talent(s) insoupçonné(s) afin de mettre du sens dans leur travail. Et là, c’est LA révélation !

 

Ils mettent enfin la lumière sur ce que j’ai toujours pensé : chacun peut changer un peu le monde à son échelle.

 

Bien sûr, cela paraît utopiste mais ce sont toujours les utopistes qui ont changé le monde positivement. Un exemple de personnes qui sont passés par Ticket For Change : les fondateurs de Yuka, qui permet de scanner les aliments et ainsi de savoir leurs impacts sur notre santé. Depuis, des milliers de produits alimentaires ont vus leur recette modifiée ! A deux, ils ont réussi à modifier les habitudes alimentaires de millions de français. Alors imagine le changement possible si chacun passe à l’action à son échelle 😉

Bref, je ressors complètement changée de la conférence de Ticket for Change et je commence à m’inspirer de certains comptes sur instagram :

  • @makesense (association qui aide les organisations, les entrepreneurs sociaux et les citoyens à œuvrer pour un monde meilleur),
  • @lasaladeatout (qui a co-écrit le livre 21 jours pour arrêter de surconsommer, et qui nous fait revenir à l’essentiel)
  • @sorteztoutvert (qui montre tous les jours ses actions positives sur son compte instagram, et qui a récemment écrit le livre “La bible du zéro déchet”).
 

Je comprends, en allant au @salonantigaspi de Marseille pour trouver de nouveaux produits locaux, que je suis vraiment rentrée dans une démarche éco-responsable, et que j’adore ça !

Au fur et à mesure de mes rencontres et de mes lectures (notamment les 7 livres indispensables pour toute personne débutant sa transition écologique), j’ai réalisé qu’on pouvait tous agir pour rendre notre monde meilleur, même si cela semblait anormal par rapport à la société. J’ai commencé par aider des proches qui souhaitaient aussi vivre et consommer de manière plus responsable. Et finalement, l’écologie est devenue un sujet commun et presque “à la mode”! Depuis septembre, j’ai déjà accompagné 5800 personnes dans leurs premiers pas de consommateurs responsables. Et depuis le début du confinement, j’ai de plus en plus de messages de personnes souhaitant débuter leur transition responsable, mais ayant besoin d’un accompagnement. Alors pourquoi ne pas nous rejoindre et passer à l’action responsable ? 😉